banniere-site

Comme vous avez pu le remarquer j’ai troqué depuis peu mes cheveux raplapla contre une crinière de folie !

De belles et longues dreadlocks !!

 

Après de nombreuses recherches sur le net je suis tombé sous le charme du travail et de l’univers d’une dreadeuse,
Cheyenne, de la boutique PsychoLily !!

Son site internet est vraiment bien fait!
On y trouve tout ce que l’on doit savoir avant de se lancer!
Il existe une multitudes de dreads et de coloris différents!
Il y en a pour tout les gout!! Si si! Si j’vous l’dit!

Elle a également une boutique A little Market et une page Facebook

J’ai donc passé commande en ayant une idée précise du nombre de dreads de chaque couleurs que je voulais.

En tout, 40 dreads unis des coloris suivant : chocolat, acajou, auburn, burgundy et paprika,
Elles font entre 65 et 70 cm

(j’en ai recommandé depuis quelques unes encore plus longue et des rouge pétant 😉 )

 

 

Les dreads synthétiques en deux mots

Elles sont fabriqués à la main de A a Z sans aucun produit chimique (juste un bon coup de main et de la vapeur !) en Kanekalon (cheveux synthétique qui sert aux tissages et extensions)
Elles sont travaillées et fixées de manière à ce qu’elles gardent la forme d’une dread et puissent être posées plusieurs fois.

Elles sont attachées aux cheveux par un simple tissage ou une tresse consolidé avec un petit élastique.
Elles n’abiment donc pas les cheveux.
Il est conseillé de les garder sur la tête 3 mois maximum,
Pour les enlever il suffit de couper l’élastique et de défaire la tresse.

On peut les enlever et les remettre à volonté !
C’est un petit investissement sur le coups mais une fois qu’on les a, on les a !

tresseAvec les dreads on peu même se faire des tresses de dingue!!^^

 

Beeuuaaark alors tu te laves plus les cheveux???!!!!! O_o
Si madame !!! Non mais didonc !
Avoir des dreads ça ne veut pas dire être sale du poil !!

Mdr 😛 C’est dingue comme cette question reviens depuis que je les ai sur la tête^^

Donc oui ! On peut se laver les cheveux !
Par contre c’est assez long à sécher..
Fini le lavage de dernière minute le matin avant d’aller au taf! 😉
Ma routine n’a pas changé, je les laves une à deux fois par semaine.

 

Untitled-1Mon expérience avec PsychoLily


Sa boutique est située a Nîmes (moi j’habite dans le limousin)
Autant vous dire que ce n’est pas la porte a coté^^
Mais je tenais vraiment a ce que ça soit Cheyenne qui me les posent,
Du coup nous voila parti avec chéri pour un long périple sur les routes de France !
Ça tombe bien je n’avais jamais visité cette région 😉

La rencontre avec Cheyenne à sa boutique, géniale !
C’est le genre de nana avec qui on accroche tout de suite !
Un p’tit brin de femme adorable et pétillante !

La pose a durée moins de deux heure et le temps est passé suuuuper vite !!

Untitled-8
psycholily
Et voilà ! j’avais une nouvelle crinière !!

Untitled-9Haaa ce que j’étai heureuse !! J’en aurai sauté partout !! ^^

Ce qui été assez génial c’est qu’on aurai pu croire que j’avais eu des dread toute ma vie, elles me collaient parfaitement à la peau !
Même chéri qui avait un peu peur de ne plus me reconnaitre été ravi !
Pour vous dire.. même ma mère trouve ça joli !! Houhou !!

 

 

Allez, sans plus attendre
Voici une petite interview de Cheyenne !!

psycholyli

– Peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?

Tout d’abord merci de me consacrer un petit bout de blog !
Alors euh… par où commencer ?
Je m’appelle Rachel « en vrai », j’ai 22 ans, bientôt 38 mais je fais moins, j’aime les chats, les pois, le fromage, et l’accent anglais. Je déteste le poisson, les araignées, et les gens qui disent « t’sais ». Je ne mange jamais la couenne du jambon, j’aime bien faire des voix bizarres, j’éternue rarement moins de 4 fois d’affilée  et une fois je suis restée enfermée dans les toilettes d’un restaurant. Souvent je prends l’accent du sud pour rigoler, mais à force j’ai peur de rester bloquée et de l’avoir pour toujours. J’imite très bien la théière. D’ailleurs je bois du thé, souvent. Et quand on me demande de parler de moi, je ne sais pas quoi dire, alors je dis des choses insensées, et ça peut durer longtemps. Un jour j’épouserai Tom Waits et au moins un membre des Monty Python. Mais ils sont vieux, alors c’est triste.

Mais revenons à ma vie professionnelle. Je réalise des dreads synthétiques et confectionne des bijoux dans une petite boutique à Nîmes, où l’on retrouve mon univers, mes influences, mon inspiration. Cette dernière étant puisée dans ce que j’aime au quotidien : l’esthétique steampunk, les monstres, les vieux machins rouillés mystérieux oubliés dans une cave, les pin’up des années 50, les artistes surréalistes et complètement fous. C’est donc cet univers un peu décalé, pas vraiment construit, fait de plein d’amour et de tendresse, de poudre de fée et de rognures d’ongle, de mignons lapins et de chauves souris, de gremlins et de bisounours, que je vous invite à découvrir <3

 

 

 – Depuis combien de temps fabrique tu des dreads synthétiques et d’où te viens cette passion ?

J’ai toujours aimé les coiffures hors norme, au lycée j’ai eu les cheveux de toutes les couleurs, la crête, des atébas… Et un jour je suis tombée sur des photos de dreads synthétiques, je devais avoir 16 ans… Et là, coup de foudre ! J’avais envie d’essayer toutes les coiffures, toutes les couleurs… Mais il y avait beaucoup moins de dreadeuses à l’époque et aucune n’était accessible financièrement ou à cause de la distance.
J’ai donc pris mon mal en patience jusqu’à découvrir une dreadeuse Nîmoise, grâce à qui je pouvais enfin avoir les cheveux de mes rêves <3
Et quelques mois plus tard je commençais déjà à faire mes propres dreads car je voulais changer de composition très souvent.
J’avais 18 ans quand j’ai commencé à faire des dreads, j’ai en même temps travaillé deux ans en restauration, puis j’ai quitté l’entreprise pour créer la mienne et m’y consacrer entièrement.

Cela fait donc environ 4 ans que j’ai mis un pied dans le monde de la dread.
Aujourd’hui j’ai ma petite boutique, une clientèle de plus en plus nombreuse et variée, je dread le soir, je dread le matin, je dread la veuve et l’orphelin, bref, tout va bien !
Je ne me voyais pas faire un métier classique, et je réalise que ça n’a choqué personne dans mon entourage, ils trouvent que ce que je fais me correspond tout à fait.

  – Quel type de clientèle as-tu ? (Car il semble que la dread se démocratise )

En effet depuis quelques temps la dread s’est réellement démocratisée !
Alors qu’au départ mes clientes avaient pour la plupart du temps un style « à dreads » (sarouels, piercings, etc), dernièrement j’ai constaté que des personnes sans style particulier, même aux tenues plutôt discrètes se sont laissées tenter.
Et je trouve ça génial que les gens aient réalisé d’une part que ce n’était pas sale (grand débat n°1), et d’autre part qu’on n’avait pas forcément l’air d’un drogué (grand débat n°2), au contraire, bien coiffé avec une jolie tenue c’est hyper classe.
J’ai aussi été agréablement surprise d’entendre que leurs dreads étaient acceptées sans problème au travail (dans des milieux où elles sont généralement difficiles à assumer).
J’ai même entendu aux infos que c’était LA coiffure tendance du moment !
Qui l’eût cru !
Donc OUI, oui et re-oui, là quelque chose est en marche, les esprits s’ouvrent, et bientôt on aura tous des dreads, on se donnera la main, et on fera une chaîne de l’amitié, ouais, tout autour de la Terre !

Il faut reconnaître que la majorité de la clientèle se compose de femmes entre 18 et 25 ans, mais j’ai eu l’occasion de dreader des petites filles, des mères de famille, des femmes entre 40 et 50 ans… Et depuis peu j’ai quelques clients masculins.

 

– Quel est le style de dreads que tu préfères et pourquoi ?

Quand j’en porte j’ai une préférence pour les bouclées, je trouve ça hyper féminin mais toujours wock’n’woll ! J’aime ce volume et toutes les possibilités de coiffures. Mais depuis que j’en fais je crois que j’ai bien eu tous les styles sur la tête ! Sinon les fines longues c’est le top. Pas trop lourd, du volume, des dizaines de coiffures à faire, quelques torsadées ou translatives dans le lot et hop, une touche de folie !

 

– Quel est la dread que tu rêverais de créer ?

Je ne cherche pas à faire un nouveau style de dread en particulier, car on ne peut pas tout maîtriser, et je pense que je propose déjà pas mal de choix … Par contre j’ai des projets de compositions pour des séances photos, des spectacles, défilés, depuis des années, et j’aimerais vraiment réussir à réaliser les coiffures, les personnages et les mises en scène que j’ai en tête ! Dernièrement j’ai rencontré des artistes super (modèles, photographes), donc je pense que ça se fera bientôt 😉

 

– Un petit conseil pour celles qui aimeraient s’en faire poser mais hésitent encore ?

<< C’est vrai que les dreads sont quand même une « transformation » Lorsqu’on a pas l’habitude.
Des clientes me disaient avoir peur du poids avant de se lancer, peur de ne pas savoir les coiffer, est-ce que ça m’ira bien ? etc…
Il faut savoir qu’une tête de 40 dd fines longues pèse environ 300g ce qui est largement supportable.

Si vous n’avez pas l’habitude d’un style extravagant, commencez par des couleurs naturelles, avec des nuances proches de celles de vos cheveux.

Quitte à ajouter une touche de fantaisie par la suite. Et puis, la magie des dreads, naturelles ou synthétiques, c’est qu’on peut les coiffer n’importe comment, le résultat sera toujours sympa. On peut faire plein de nœuds, les attacher avec ses propres dreads, faire des couettes, laisser détaché…. tout le monde finit par trouver la coiffure qui lui convient ! Et très honnêtement, je n’ai encore jamais vu quelqu’un à qui ça n’allait pas, car chaque client choisit en fonction de ce qu’il aime, de son style… les dreads collent donc toujours au style de celui qui les porte !

Et si vous hésitez encore, sachez que les synthés ne sont pas définitives, on peut les enlever à tout moment, et elles sont réutilisables, c’est un « investissement » à long terme. J’ai et je remets des dreads que je me suis faite il y a 3/4 ans, avec une ou deux remise à neuf entre temps, posées entre 3 et 5 fois pendant 2/3 mois et je peux encore les reposer sans problème !

 

Avant de franchir le pas, réfléchissez bien à la dreadeuse à qui vous confiez votre commande, n’hésitez pas à demander plusieurs devis, comparez les tarifs, regardez les photos, et n’hésitez pas à poser vos questions. Vous n’êtes pas obligées de vous tourner vers une dreadeuse très connue et très chère pour avoir du bon travail, mais méfiez-vous tout de même des prix trop bas, renseignez-vous sur sa réputation, facile de nos jours grâce aux réseaux sociaux. Un des points très importants également, au-delà du travail de la personne, c’est le contact que vous aurez avec elle, car la plupart des transactions de ce genre se font par internet. Fiez-vous à votre instinct, si vous avez l’impression que ce n’est pas clair, laissez tomber.

De même pour la pose de vos dreads, vous trouverez facilement sur des forums ou sur facebook des annuaires de « poseuses » dans votre région.

Une petite mise en garde pour les salons afros, j’ai eu deux cas où la pose s’est très mal passée, les demoiselles qui y travaillent peuvent être très douées dans leur domaine (tissages, tresses), mais elles ne connaissent pas forcément le principe de la dread synthétique. Et le prix est souvent bien au-delà des tarifs pratiqués par les dreadeuses.

 

Avant de vous quitter, je tiens à remercier Hindi pour son joli blog et sa gentillesse, j’espère que cette petite interview vous aura plu, et que vous vous laisserez tenter par la magie de la dread synthétique!

 


Alors les filles, conquises?

Pour ma part je ne regrette pas!!! 😀
Haa si.. juste une chose..
Je comptai lui acheter des bijoux sauf que.. trop émotionné j’ai complètement zappé.. ^^

Ça fait donc presque deux mois maintenant que je les ai sur la tête et je cherche quelqu’un plus proche de chez moi pour me les reposer
Seulement c’est une merde pas possible a trouver :\
Dalleur si vous connaissez quelqu’un pas trop loin du limousin
(2h de route environ)
Pensez a moi!!!! 😛

Je remercie Cheyenne pour son superbe travail sur ma p’tite tête ainsi que pour sa gentillesse et sa disponibilité!!

 

Et vous savez quoi?

Elle organise un concours sur sa page facebook pour gagner 40 dreads aux couleurs de votre choix!
Foncez-y!!!

10307218_833875486625230_7074678924148449444_n

Une réponse à Ma folle aventure avec PsychoLily! (+ concours)

  • Sa te va très bien et sa donne envie! 🙂 Merci pour cet article! 🙂

  • A lire ton article, Cheyenne a l’air vraiment très sympathique. Cela donne vraiment envie de faire un tour dans le midi l’été prochain. Tes dreads te vont vraiment très bien. Elle fait un travail magnique.

  • ça me rappelle mes propres dreads, mon homme m’avait offert ce bonheur pour mes 30 ans, des années que j’en rêvais!! maintenant je n’ai vraiment plus l’âge mais toi ça te va à ravir!!

    • Haha justement c’est également mon cadeau de mon 30eme anniversaire 😉
      Un petit cadeau que je me suis fait et dont je revai depuis longtemps!! ^_^ 😀
      Rhoo mais non ya pas d’age!!!!
      Enfin, le principal est de se sentir alaise avec son style et en phase avec soi-même 🙂

  • c’est superbe, çà te va nickel et çà em fait envie maintenant !!!

  • j’adore !!! j’aimerai m’en mettre aussi, je vis a la Réunion donc faut que je me renseigne un peu ici si sa existe .. merci pourton article, car justement j’avais peur que sa abime les cheveux ..
    et sinon sa ne tire pas sur le cuir chevelu ? sa a l’air d’être lourd tout ça quand même !!

    • Coucou!
      Haa oui peut-etre pas facile de trouver quelqu’un sur la réunion pour les poser,
      Au pire tu peu les faire poser par quelqu’un de ton entourage, il suffi de savoir faire les tresses et ya pas mal de tuto sur internet,
      Moi maintenant je me les reposent toutes seule et me fait un peu aider par mon copain pour l’arrière de la tete,
      Les 1ers jours ça peu tirer un peu surtout a la nuque mais finalement j’en ai qu’une ou deux qui m’ont tirer un peu,
      le tout est qu’elle ne soit pas poser trop serrer,
      Et pour le poids ça dépend vraiment des personnes, mieux vau commencer par des pas trop longue (40cm)
      Mais finalement les miennes sont bien plus longue et je ne les trouve pas lourde du tout 😉
      Par contre je trouve pas mal de les défaire au bout qu’un mois et demi plutôt que 3 mois, ça facilite le démêlage 😉 car plus tu les gardes et plus tes vrai cheveux risquent de s’ emmêler dedans 😉

      • merci pour ta réponse ! je vais continué mes petites recherches , j’aimerai les avoir pour mon anniversaire en février et j’ai vu que les frais de ports ne sont pas très cher chez psycholily ce qui est plutot rare d’ailleurs 🙂 et tu sais j’en ai parler un peu autour de moi, ma mère ma déja dis  » pourquoi tu veux faire ça, tu as déja des cheveux magnifiques » … je m’attends au pire avec mon père, d’ailleurs je ne lui dirai même pas ^^ sa sera la surprise hi hi

        et par rapport aux cheveux qui s’emmêlent, ils sont tous stresser sur les dreads ? si oui sa devrait pas trop s’enmmeler non ..

        merci encore pour toutes ses infos ^^c’est pas évident pour moi, car j’ai pleins de potes rasta, mais aucun avec de fausses dreads ^^

Laisser un commentaire

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.