Retrouvez dans cet article des formules de bases avec l’émulsifiant Olivem !

Pour réaliser toutes sortes de textures et pouvoir fabriquer une crème sur mesure en fonction de vos envies et de vos besoins !

 

 

 

L’Olivem est un émulsifiant dérivé de l’huile d’olive qui permet de réaliser des textures fluides mais aussi des textures plus riches et épaisses.
En règle générale les émulsions réalisés avec l’olivem sont assez pénétrantes, rapidement absorbées par la peau et non grasses (tout dépend des huiles utilisées dans la formule)

Comme pour tout les émulsifiants plus la quantité d’huile est importante plus la crème sera riche.
Plus les huiles utilisées sont grasses plus le résultat sur la peau sera gras.

Cet émulsifiant assez polyvalent est adapté à tout les types de peaux.

 

INCI : Cetearyl olivate, Sorbitan olivate

Propriétés :

  • Auto-émulsifiant : permet de réaliser des émulsions stables sans nécessité de co-émulsifiant ou stabilisant
  • Formation d’émulsions au toucher fin et onctueux
  • Favorise l’hydratation longue durée de la peau
  • Favorise la diffusion progressive des actifs
  • Toucher onctueux mais frais

 

 

 

Important : toujours construire sa formule en %
Le total de la formule doit toujours faire 100%

1% est égal à 1g pour 100g de produit fini

 

Quand on élabore une formule de crème la 1ere question à se poser est : quelle texture je recherche ? De quoi ma peau a-t-elle besoin ?
J’ai la peau grasse et j’ai envie d’une crème fluide et purifiante, au contraire j’ai la peau sèche et j’ai besoin de confort avec une crème plus onctueuse…

 

  • Une fois que vous avez ciblé votre besoin, définissez la quantité d’émulsifiant et d’huile en fonction de la texture recherchée
  • Vous savez le % d’émulsifiant et d’huile que vous allez mettre en fonction de la texture recherché maintenant il reste à définir l’huile ou les huiles que vous allez utiliser en fonction de votre type de peau
  • Ensuite, choisissez les actifs si vous en mettez (ne pas dépasser 10% de manière générale)
  • Ajoutez le conservateur
  • Ajoutez la fragrance si vous en mettez
  • Ajoutez l’eau ou l’hydrolat en dernier

 

Retrouvez ici un dossier qui explique en détail la manière de procéder pour élaborer une formule d’émulsion

 

 

 

 

Voici ci-dessous différentes bases de la plus fluide et légère à la plus épaisse et riche

 

 

Crème type lait

Olivem : 4%
Huiles végétales : 12%
Gomme de xanthane : 0.20%

 

Crème fluide

Olivem : 5%
Huiles végétales : 10%

 

Crème légère

Olivem : 6%
Huiles végétales : 15%

 

 

 

  • Les huiles végétales : Jojoba, Melon du Kalahari, Nigelle, Noisette…
  • Actifs purifiants : Acide salicylique, extrait de concombre, MSM, Algo’Zinc (az), Bacti Pur (az)…
  • Actifs Hydratants : Urée, acide hyaluronique, Aloe vera, Complexe Hydratation Intense (az)…
  • Agents matifiants : Microsphères de silice, Arrow root
  • Hydrolats : Bambou, Citron, Cèdre de l’atlas, Eucalyptus globulus, Hamamélis, Laurier noble, Litsée citronnée, Menthe verte, Ortie, Romarin, Tea tree…

 

  • Les ajouts possibles :
    – Gomme de xanthane : Apporte de la stabilité à la formule ; Dosée entre 0.15% et 0.30%
    – Glycérine végétale : Humectante et hydratante ; Dans une crème dosez là entre 1% et 8%
    – Caprylis, Coco silicone ou Dicaprylyl carbonate : Pour alléger la texture, de plus ils apportent un touché et un étalement agréable.

 

  • Le conservateur : De préférence utiliser du Cosgard de 0.6% à 1% (pour une meilleur conservation en fonction du type de produit réalisé)
    Je vous conseille de le doser de manière générale à 0.8%

 

Exemple :

Olivem : 5%
Huile végétale de Jojoba : 4%
Huile végétale de nigelle : 3%
Caprylis : 3%
Hydrolat ou/et eau : 73.55%
Glycérine végétale : 2%
MSM : 5%
Urée : 3%
Conservateur Cosgard : 0.8%
Fragrance : 0.5%
Gomme de xanthane : 0.15%

 

 

 

 

 

 

Crème épaisse mais assez légère

Olivem : 6%
Huiles végétales : 20%

 

Crème épaisse

Olivem : 8%
Huiles végétales : 20%

 .

 

  • Les huiles végétales : Avocat, Amande douce, Argan, Coton, Jojoba, Carthame, bourrache…
  • Actifs Hydratants : Urée, acide hyaluronique, Aloe vera, Complexe Hydratation Intense (az)…
  • Hydrolats : Fleurs d’oranger, Camomille, Rose…

 

  • Les ajouts possibles :
    – Gomme de xanthane : Apporte de la stabilité à la formule ; Dosée entre 0.15% et 0.30%
    – Glycérine végétale : Humectante et hydratante ; Dans une crème dosez là entre 1% et 8%
    – Caprylis, Coco silicone ou Dicaprylyl carbonate : Pour alléger la texture, de plus ils apportent un touché et un étalement agréable.

 

  • Le conservateur : De préférence utiliser du Cosgard de 0.6% à 1% (pour une meilleur conservation en fonction du type de produit réalisé)
    Je vous conseille de le doser de manière générale à 0.8%

 

Exemple :

Olivem : 6%
Huile végétale d’amande douce : 7%
Huile végétale de coton : 7%
Caprylis : 6%
Hydrolat ou/et eau : 64.7%
Glycérine végétale : 3%
Gel d’aloe vera : 5%
Conservateur Cosgard : 0.8%
Fragrance : 0.5%

 

 

 

 

 

 

Crème riche

Olivem : 7%
Huiles végétales : 30%

 

Crème épaisse

Olivem : 8%
Huiles végétales : 25%

 

Crème riche et épaisse

Olivem : 8%
Huiles végétales : 30%

 

 

 

  • Les huiles végétales : Avocat, Argan, Carthame, bourrache, Macérât huileux de Calendula, Noix de coco…
  • Actifs Hydratants : Urée, Squalane, acide hyaluronique, Aloe vera…
  • Hydrolats : Fleurs d’oranger, Camomille, Rose…

 

  • Les ajouts possibles :
    – Gomme de xanthane : Apporte de la stabilité à la formule ; Dosée entre 0.15% et 0.30%
    – Glycérine végétale : Humectante et hydratante ; Dans une crème dosez là entre 1% et 8%
    – Caprylis, Coco silicone ou Dicaprylyl carbonate : Pour alléger la texture, de plus ils apportent un touché et un étalement agréable.

 

  • Le conservateur : De préférence utiliser du Cosgard de 0.6% à 1% (pour une meilleur conservation en fonction du type de produit réalisé)
    Je vous conseille de le doser de manière générale à 0.8%

 

Exemple :

Olivem : 8%
Huile végétale d’argan : 13%
Huile végétale d’avocat : 12%
Hydrolat ou/et eau : 56.7%
Glycérine végétale : 4%
Squalane végétal : 5%
Conservateur Cosgard : 0.8%
Fragrance : 0.5%

 

 

 

 

 

 

  • Les huiles végétales : Macérat huileux de Carotte, Buriti…
  • Actifs bonne mine : Extrait CO2 carottes/jojoba, vitamine C, macérat d’urucum…
  • Hydrolats : Carotte, Menthe poivrée…
  • Les ajouts possibles :
    – Gomme de xanthane : Apporte de la stabilité à la formule ; Dosée entre 0.15% et 0.30%
    – Glycérine végétale : Humectante et hydratante ; Dans une crème dosez là entre 1% et 8%
    – Caprylis, Coco silicone ou Dicaprylyl carbonate : Pour alléger la texture, de plus ils apportent un touché et un étalement agréable.

 

  • Le conservateur : De préférence utiliser du Cosgard de 0.6% à 1% (pour une meilleur conservation en fonction du type de produit réalisé)
    Je vous conseille de le doser de manière générale à 0.8%

 

Exemple :

Olivem : 6%
Macérat huileux de Carotte : 10%
Caprylis : 5%
Hydrolat ou/et eau : 72.7%
Glycérine végétale : 3%
Complexe Hydratation Intense : 2%
Conservateur Cosgard : 0.8%
Fragrance : 0.5%

 

 

 

 

 

 

  • Les huiles végétales : Avoine, Macérât huileux de Calendula, Rose musqué, Carthame, Avocat, Bourrache, Germes de blé…
  • Actifs apaisants : Allantoïne, Bisabolol, Provitamine B5…
  • Hydrolats : Fleurs d’oranger, Camomille, Mélisse…
  • Les ajouts possibles :
    – Gomme de xanthane : Apporte de la stabilité à la formule ; Dosée entre 0.15% et 0.30%
    – Glycérine végétale : Humectante et hydratante ; Dans une crème dosez là entre 1% et 8%
    – Caprylis, Coco silicone ou Dicaprylyl carbonate : Pour alléger la texture, de plus ils apportent un touché et un étalement agréable.

 

  • Le conservateur : De préférence utiliser du Cosgard de 0.6% à 1% (pour une meilleur conservation en fonction du type de produit réalisé)
    Je vous conseille de le doser de manière générale à 0.8%

 

Exemple :

Olivem : 6%
Macérât huileux de Calendula : 10%
Huile végétale de bourrache : 7%
Hydrolat ou/et eau : 72.7%
Glycérine végétale : 3%
Allantoïne : 0.5%
Conservateur Cosgard : 0.8%

 

 

 

 

 

 

  • Les huiles végétales : Argousier, Argan, Carthame, Rose musqué, Bourrache…
  • Actifs : Acide hyaluronique, colagène végétal, Vitamine C, Coenzyme Q10…
  • Hydrolats : Ciste, Encens, Mélisse…

 

  • Les ajouts possibles :
    – Gomme de xanthane : Apporte de la stabilité à la formule ; Dosée entre 0.15% et 0.30%
    – Glycérine végétale : Humectante et hydratante ; Dans une crème dosez là entre 1% et 8%
    – Caprylis, Coco silicone ou Dicaprylyl carbonate : Pour alléger la texture, de plus ils apportent un touché et un étalement agréable.

 

  • Le conservateur : De préférence utiliser du Cosgard de 0.6% à 1% (pour une meilleur conservation en fonction du type de produit réalisé)
    Je vous conseille de le doser de manière générale à 0.8%

.

Exemple :

Olivem : 6%
Huile végétale de Carthame : 10%
Huile végétale de bourrache : 5%
Caprylis : 5%
Hydrolat ou/et eau : 66.4%
Glycérine végétale : 4%
Acide hyaluronique : 0.3%
Coenzyme Q10 : 2%
Conservateur Cosgard : 0.8%
Fragrance : 0.5%

 

 

 

 

  • Les huiles végétales : Carthame, Avoine, Calophylle inophyle…
  • Actifs : Allantoïne, Urée…
  • Hydrolats : Ciste, Hélichryse italienne…
  • Les ajouts possibles :
    – Gomme de xanthane : Apporte de la stabilité à la formule ; Dosée entre 0.15% et 0.30%
    – Glycérine végétale : Humectante et hydratante ; Dans une crème dosez là entre 1% et 8%
    – Caprylis, Coco silicone ou Dicaprylyl carbonate : Pour alléger la texture, de plus ils apportent un touché et un étalement agréable.

 

  • Le conservateur : De préférence utiliser du Cosgard de 0.6% à 1% (pour une meilleur conservation en fonction du type de produit réalisé)
    Je vous conseille de le doser de manière générale à 0.8%

.

Exemple :

Olivem : 6%
Huile végétale de Carthame : 8%
Huile végétale de Calophylle inophyle : 7%
Hydrolat d’Hélichryse italienne (ou/et eau) : 72.2%
Glycérine végétale : 3%
Urée : 3%
Conservateur Cosgard : 0.8%

 

 

 

 

 

On récapitule

  1. Je connais mon type de peau et ses besoins
  2. Je regarde le ratio émulsifiant/huile en fonction de la texture recherchée
  3. Je choisi une ou des huiles adaptées à mon type de peau
  4. J’ajoute ou non un ou des actifs adaptés à mon type de peau
  5. J’ajoute le conservateur
  6. La fragrance si je choisi d’en mettre une
  7. Et enfin la quantité d’eau pour arriver à 100%

Et voila ! Une formule adaptée à ma peau et ses besoins !

 

Toutes les crèmes sont adaptables avec les ingrédients que vous avez chez vous !
Pas besoin de 10000 ingrédients il suffit juste d’en avoir quelques uns adaptés à notre peau et nos cheveux !

 

 

J’espère que cet article vous aidera à composer une crème sur mesure en fonction de vos besoins !

Si vous avez des questions n’hésitez pas a les poser en commentaire !

A très bientôt pour un nouvel article avec un autre émulsifiant !

19 réponses à Formules de bases avec l’émulsifiant Olivem

  • Super boulot je suis admirative ! Merci pour le partage !

  • Ouah. Quelle belle explication. Merci hindy.
    Tout le monde s y retrouve.

  • Merci Hindi, cet article tombe à pic, cela ne fait que quelques mois que je réalise mes crèmes, j’utilise l’olivem en plus ..ton article est détaillé, clair…..je comprends mieux la balance des ingrédients principaux dans une recette, en fonction de la texture recherchée … Ça y est tu es dans mes favorites !!

  • Merci Hindy!
    Petite question : Est ce qu’on peut obtenir les mêmes textures avec coeur de crème ?
    Autre question peut on utiliser olivem ou coeur de crème pour réaliser ta recette de crème peau mature (je suis aussi une mamounette ;!)
    Merci !!!

    • Bonjour Elisabeth 🙂
      Avec le cœur de crème la fourchette de texture est plus large, ça va du lait très fluide au baume bien riche.
      Les dosages ne sont pas exactement les mêmes.
      Tu peu utiliser l’un ou l’autre en fonction de tes préférences ! 🙂
      Je me sert souvent de l’olivem pour les crèmes pour peaux de mamounettes 😉

  • Super article, très complet et joliment illustré en plus ! 😉 Bisous Hindi ^_~

  • magnifique dossier sur l’olivem…aurais-tu une petite recette pour une peau très déshydratée et mature….
    Merciii

    • Bonjour Bella ! 🙂

      Alors pour une peau mature déshydratée je partirai sur une formule du genre :
      Huile végétale de Bourrache : 10%
      Huile végétale d’Argan : 10%
      Caprylis : 5%
      Olivem : 6%
      Eau : 56.2%
      Glycérine végétale : 4%
      Urée : 4%
      Actif Fucocert (az) : 4%
      Cosgard : 0.8%

      Ça donnerait une crème un peu épaisse mais qui serait agréable à l’application, elle pénètrerait assez bien la peau et permettrait tout de même de bien masser le visage à l’application.
      L’urée et le Fucocert sont très intéressants en terme d’hydratation, de plus le fucocert est adapté aux peaux matures.
      Après pour les huiles peu importe celles utilisées, tu peu faire avec les huiles que tu as chez toi et qui sont adaptées a ton type de peau.
      Le caprylis je le met car il apporte un coté intéressant a la texture et a l’application de la crème.
      Pour l’olivem tu peu meme monter a 7% si tu veux quelque chose de plus épais.
      Si tu met une fragrance pense a enlever le % sur l’eau (de même si tu monte l’olivem a 7% au lieu de 6)

      Et ne pas oublier que la plus grande part d’hydratation de la peau se passe de l’intérieur, donc penser à boire suffisamment 😉

      • Merciii infiniment pour ta jolie recette que je vais m’empresser de réaliser.. je n’ai jamais testé le fucocert se sera une 1ère…je vais donc me rendre chez Aromazone cette semaine et je te donnerai mon ressenti après application ! (ouii c’est vrai je suis un vrai chameau )
        j’aurai une autre demande de recette pour le fils d’un ami qui a une dermite séborrhéique sur le visage et qui n’arrive toujours pas à soigner avec les crèmes de pharmacie…as-tu une petite idée de compo ? encore Merciii

        • Coucou bella !
          Je vais voir pour te formuler une petite recette (voir une routine) pour le fils de ton ami, quel age a t’il ? le diagnostique de dermite séborrhéique à bien été donné par un dermatologue ?

      • j’ai réalisé ta petite recette…la crème est un peu épaisse car j’ai voulu un peu la teintée avec la base de teint abricot d’aromazone, j’en ai mis un peu trop grrr
        je dois m’en servir comme blush
        je vais la refaire sans rien rajouter cette fois ci ! lol

  • Bonjour, merci pour cet article, j’avais justement de l’olivem, mais je ne savais pas quoi en faire… par contre, je ne supporte pas le Cosgard, par quoi le remplacer et à quel dosage… Merci

Laisser un commentaire

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.